Bogdan

Bodgan, ancien instructeur sportif en Roumanie, est parti de sa ville proche de la frontière bulgare pour s’installer en France en 2012. Sans abris, il n’a qu’une tente qu’il installe dans les bois derrières la gare de Strasbourg. Gare qu’il fréquente et où il apprend le français. Au fil du temps il aménage un bunker sur l’ancienne barrière de fortifications de la ville. En 2013 la ville lui donne une place à l’Espace 16. La loi s’assouplissant pour le travail des ressortissants roumains, il vit de différents petits jobs, jusqu’au moment où il passe son permis poids lourds et trouve un poste de chauffeur à mi-temps. Il vit aujourd’hui dans un F1 en banlieue, et envisage de faire venir sa femme et ses deux plus jeunes enfants. Le bunker, lui, a été confié à l’un de ses amis.